Qui dit business model efficace, dit rentrée d'argent et par extension, succès de l'entreprise.

Le business model à adopter doit être alors effectué dès la conception du projet. Néanmoins, il est possible de combiner à souhait les différents business model existant en ligne pour trouver la formule parfaite.


Le business model pour un site e-commerce

Le business model ou modèle économique représente la manière dont un projet ou une entreprise génère ses revenus.

La production pour revente avec marge bénéficiaire et l'achat pour revente avec marge (étant le business model de base du commerce) constituent les formes de modèle économique classiques. La présentation du business model est illustrée à partir d'une représentation schématique des différentes procédures.

Ce terme est couramment utilisé pour les projets de création d'entreprises sur Internet.


Le modèle économique représente ainsi le fonctionnement de l'entreprise et détermine son positionnement par rapport à la concurrence.


L'efficacité du business model est traduite dans le compte de résultat. De plus, son efficience résulte de la stratégie commerciale adoptée, c'est-à-dire, la gamme de produits, le prix de vente, la détermination des avantages concurrentiels et la facturation (abonnement, vente directe...). Par ailleurs, la marge bénéficiaire dépend du choix du business model.


Les types de business model

L'objectif principal du modèle économique d'un e-commerce demeure la rentabilité du site.

De plus, chaque web entrepreneur suit sa propre formule de rentabilité. Toutefois, les sites marchands ont développé de nombreux business model. Le modèle « Click and Mortar » (littéralement clic et ciment) représente les entreprises commerciales physiques qui utilisent aussi Internet pour accroître leur vente via leur site web. Le modèle « Pure players » (littéralement joueurs purs) caractérise les sites marchands qui effectuent la totalité de leur commerce via Internet sans structure de vente physique.


Le "freemium" ou prélèvement de commission consiste en une proposition de produit ou service temporairement gratuit dans le but d'attirer le plus d'utilisateurs possible. Ces utilisateurs sont ensuite transformés en clients qui utiliseront une version plus évoluée et payante du produit ou service. Ce type de modèle économique est le plus souvent utilisé pour les jeux sur les réseaux sociaux et sur mobile. Le modèle de l'« in-app purchase » constitue un système de monétisation d'une application mobile. Il vise la vente de bien virtuelle à partir d'une application gratuite téléchargeable.


L'e-commerce par abonnement

Apparu en France en 2011, l'e-commerce par abonnement consiste en l'envoi périodique et automatique d'un produit contre le versement mensuel ou trimestriel de l'abonnement. Le plus souvent, les produits sont livrés dans un coffret cadeau, mais certaines entreprises commerciales délivrent périodiquement des bons d'achat. Le développement de l'e-commerce par abonnement a donné naissance à l'e-commerce de réapprovisionnement. Il s'agit d'un approvisionnement régulier des produits de grande consommation à la clientèle.


L'e-commerce par abonnement s'est progressivement popularisé. De plus, ce business model profite aux consommateurs comme aux e-commerçants. D'un côté, les clients bénéficient de services de grande valeur et personnalisés, d'un autre, les sites marchands bénéficient de revenus réguliers. D'ailleurs, l'entreprise Iron Group figure parmi les pionniers de l'e-commerce par abonnement. Iron Group, à travers sa filiale Iron Capital, propose ainsi des investissements sur 5 ans dans les startups ambitieux en utilisant le modèle de l'abonnement.